Anglemonde Observatoire de l'anglais

Les détaillants américains sont meilleur que les Anglais pour adapter leurs sites aux marchés globaux

Les détaillants américains sont les meilleurs de tous les détaillants anglophones quand vient le temps d'adapter leurs sites à des marchés non-anglos, mais seulement quand ces marchés sont assez gros.

Selon une étude réalisée par des Practicology, eshopworld et TranslateMedia, les sites des détaillants Américains sont mieux adaptés et traduits que ceux des Anglais et Australiens, du moins dans les gros marchés lucratifs comme le Japon et le Mexique.

"US retailers were particularly strong at providing customer service support in local business hours, localizing pricing, and localizing their foreign language sites in the cases of Mexico and Japan. The same priority was not as evident in other English-language speaking countries, such as the UK and Australia however. " Practicology Research Highlights Gaps in US Retailers' Online Localization Efforts

Les détaillants britanniques ne semblent pas être prêts à faire le même effort que les Américains pour vendre à leurs voisins. Tandis que 84% des détaillants en ligne américains offrent un service à la clientèle en espagnol pour leurs clients mexicians, 60% des détaillants anglais n'offrent pas ce service à leur clientèle francophone.

Pants ou Trousers?

À noter, les anglophones sont particulièrement paresseux quand vient le temps d'adapter leurs sites aux marchés qui parlent la même langue qu'eux. Par exemple, les Anglais offrent souvent les même promotions à leurs clients Australiens, malgré l'inversion des saisons et les Américains utilisent le mot "pants" pour vendre des pantalons en Grande-Bretagne, même si de l'autre côté de l'Atlantique, ce mot signifie "sous-vêtement"...