Anglemonde Observatoire de l'anglais

Cameroun : L'année scolaire des Anglophones pourrait être sacrifiée

La crise qui oppose le Cameroun anglophone au gouvernement central dominé par l'élite francophone n'est pas terminée.

Dans un communiqué daté du 2 décembre diffusé sur plusieurs médias anglophones, les enseignants du All Anglophone Teacher's Union jugent que les propositions du premier ministre Philémon Yang, sois la création d'un comité ad hoc et le recrutement de 1000 professeurs de science bilingues, sont des promesses trop vagues pour justifier la fin de la grève qui dure depuis le 22 novembre.

"The recruitment of "young bilingual Cameroonians" raises a polemic which could give birth to more problems of eclusion of anglophones in the near future, because no such thing exist as bilingual teachers of science and technology subjects in Cameroon." All Anglophone Teachers’ Union Snub Gov’t, Continues With Strike | Bamenda Online

Les enseignants anglophones demandent aussi la libération de tous les étudiants arrêtés pendant l'opération policière à l'université de Buea le 28 novembre.

Le 29 novembre dernier, les principaux syndicats anglophones en grève avaient demandé aux parents de se préparer à sacrifier l'année scolaire :

"Equally, parents are commended for keeping their children safe at home and off the streets. They should understand that the stakes are high and even if it means sacrificing a whole academic year by keeping their children out of school, it is for their own supreme interest. They should prepare themselves for this eventuality. " We Are Ready To Sacrifice The Entire School Year- Anglophone Teachers Declare - BaretaNews

Les enseignants des deux régions anglophones du Cameroun sont en grève depuis le 22 novembre 2016. Les enseignants avaient rejoint un mouvement de grève lancé par les avocats anglophones le 8 novembre.

Le 28 novembre, les policiers ont mené une opération violente à l'Université anglophone de Buea qui a mené à l'arrestation de 150 étudiants. Une semaine plus tôt, au moins une personne est morte pendant une manifestation à Bamenda, une ville anglophone du nord-ouest du pays.

What does English Cameroun want?

Les Anglophones du Cameroun accusent le gouvernement central dominé par l'élite francophone de les marginaliser. Le français et l'anglais ont officiellement un statut légal égal au Cameroun, mais les anglophones accusent le gouvernement de ne communiquer avec eux qu'à travers de mauvaises traductions, de ne pas respecter la tradition du common law qui devrait normalement être en vigueur dans les cours des provinces anglophones et de vouloir franciser leurs écoles.

Les deux provinces anglophones du Cameroun sont un fief du Social Democratic Front, le principal parti d'opposition. Elles sont aussi le foyer de mouvements fédéralistes qui souhaitent une plus grande autonomie pour le Cameroun anglophone et d'un mouvement indépendantiste.

English Cameroun

Environ 20% des Camerounais vivent dans l'une des deux régions dites anglophones du Cameroun. Le français et l'anglais sont les langues officielles de la république, mais dans les faits les Camerounais parlent plus de 280 langues différentes. Dans la rue, la langue commune la plus utilisée est le Pidgin English, un créole à base d'anglais qui serait utilisé dans la région depuis le 15e siècle 1.


  1. The status of pidgins and creoles. Alobwede d'Epie, Charles. in Jenkins, J. (2003). World Englishes: A resource book for students. Psychology Press. ↩︎

Dans le même ordre d'idée